Moulin Neuf et Patrimoines

Moulin Neuf et Patrimoines

La Lettre de Notre Moulin N°4 - Novembre 2016

LA LETTRE DE NOTRE MOULIN

N°4 - NOVEMBRE 2016 

 

 

L’automne  est enfin là … le brouillard,  la pluie et le froid … aussi !

 

Les conditions de travail deviennent difficiles … soudain les seaux et les brouettes sont plus lourds !

 

Seul notre vieux Moulin est insensible aux frimas !

 

 

Le Moulin Neuf vieillit (encore) de 5 ans !

 

Après avoir vieilli de 13 ans en juillet … il vient de prendre 5 ans de plus !

 

La sagacité et la perspicacité de Jean-Pierre, notre historien maison, ont encore fait des merveilles. Cette fois, il a fait sa découverte dans les archives de Maître Durancau, notaire à Pujols-sur-Ciron.

 

L’acte, rédigé en gascon et aussitôt traduit par Jean Pierre, est daté de 1536 et notre cher Moulin Neuf s’appelle le « molin nau ».

 

On peut y lire : « Qu’il soit connu et su que aujourd’hui, 23 ème jour de février de l’an 1536 … » un certain Raymond Grenier, meunier à Preignac achète à Mademoiselle Tichayne Dubosc, veuve demeurant à Barsac… des terres labourables dans la dite paroisse de Preignac au lieu dit « Bidau gras »… confrontant par un côté et par un bout la vigne de Bernard Sauvage, marchand de Bordeaux, et par l’autre côté le chemin allant du Moulin Neuf à Langon et par l’autre bout à la terre de Jehannot de La Barbe … »

 

Notre Moulin a maintenant 480 ans !

 

 

Grand succès des Journées du Patrimoine

 

Une fois de plus les Journées du Patrimoine ont attiré beaucoup de monde .

 

150 visiteurs le samedi et plus de 300 le dimanche ont envahi le Moulin Neuf !

 

Ils ont apprécié l’avancement des travaux … l’exposition « Le cœur des Moulins » mais aussi … « L’assiette du Moulin » et le jazz manouche !

 

En effet, 130 repas on été servis dimanche à la grande satisfaction des convives … si l’on se réfère à l’ambiance festive qui régna tout au long de l’après-midi.

 

Certains ont même réservé leur place pour les prochaines Journées Européennes des Moulins du prochain printemps !

  

 

« Aquitaine Historique » visite le Moulin Neuf …

  

Le dimanche 16 octobre, 80 membres de l’Association bordelaise « Aquitaine Historique », ont profité d’un périple en Sud Gironde pour découvrir le Moulin Neuf.

  

« Aquitaine Historique » est une association dont le but principal est de découvrir et de promouvoir le patrimoine de notre région.

 

 Après une visite commentée appréciée de tous, les visiteurs ont choisi de déjeuner, en plein air, sur le site.

 

  

  … les vététistes de la « Raisin d’Or » le traversent !

  

Un mois plus tard, le dimanche 13 novembre, c’est 600 vététistes qui ont traversé le Moulin Neuf à grande vitesse !

  

Ils disputaient l’épreuve des 50 km de la « Raisin d’Or en Sauternais », qui a réuni cette année plus de 4000 participants.

  

Les responsables de cette épreuve, qui a pour but de valoriser notre région en faisant découvrir le vignoble Sauternes et Barsac ainsi que la vallée du Ciron, ont choisi pour cette onzième édition, de faire passer leur circuit au Moulin Neuf.

  

Ce fut une très bonne initiative  si l’on s’en tient aux réactions des concurrents, séduits par le site.

 

Beaucoup l’ont promis, ils reviendront au Moulin Neuf !

  

 

« Les Dartigolles Guignet » … un beau cadeau pour Noël

  

Le mois dernier, nous vous annoncions l’édition de notre premier livre, « Les Dartigolles Guignet » , le troisième livre de la saga de l’historien Jean Dartigolles.

 

L’auteur nous entraîne dans le quotidien de ces aïeux, une famille de sylviculteurs, du 17ème au 19ème siècle, de Saint Léger de Balson à Noaillan, de Villandraut à Balizac.

  

Vous trouverez ce livre  -un beau cadeau pour Noël-  au prix de 25€, dans de nombreux points de vente de la région.

  

Mais, en tant que lecteurs de notre « Lettre », vous pouvez encore bénéficier de  « notre offre de lancement » au prix de 20 €, en téléphonant au 06 83 58 46 93.

 

  

La pensée du mois …

 

“Mon Dieu, je suis intelligent, plus intelligent que bien d’autres.

  

C’est évident, puisque je lis, sans m’endormir, « La Tentation de Saint Antoine ».

  

Mais, cette intelligence, c’est comme l’eau qui coule, inutile, inconnue, où l’on n’a pas encore installé un moulin.

  

Oui, c’est ça, moi, je n’ai pas encore trouvé mon moulin. 

 

Le trouverai-je jamais ?”

  

Jules Renard

 

 

 

 

 

 

 



16/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres